Avant d’acheter une huile, mieux vaut vérifier si celle-ci est de bonne qualité. Car lors de leur fabrication, les huiles végétales peuvent avoir subi des processus détruisant leurs propriétés bienfaisantes pour notre peau. Une fois ouverte, veillez à bien les conserver pour éviter l’oxydation.

 


Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

Une huile végétale est un corps gras extrait d’un oléagineux, c’est-à-dire une plante dont les graines, noix ou fruits contiennent des lipides.
Ces lipides sont composés d’acides gras, d’oméga et de vitamines.
Mais toutes ces propriétés bienfaisantes pour notre organisme et notre peau, sont plus ou moins présentes en fin de fabrication selon la méthode d’extraction choisie par le fabricant …

Les 3 modes d’extraction d’une huile végétale

  • par Pression à froid : les graines et fruits sont broyés puis pressés de façon mécanique (vis sans fin) à une température inférieure à 40°C. C’est le mode d’extraction le plus qualitatif, à privilégier car il préserve les actifs des huiles et ne fait intervenir aucun solvant.
  • par Pression à chaud : les graines et fruits sont chauffés lors du pressage. Ce mode permet d’obtenir davantage d’huile mais il peut dénaturer les acides gras et autres molécules.
  • par Extraction au solvant : l’huile est extraite via un solvant (principalement de l’hexane) qui est ensuite évaporé. Ce mode d’extraction permet un très bon rendement.

Le mode d’extraction par pression à froid est donc à favoriser.

Les autres procédés de fabrication d’une huile végétale

Une fois l’huile végétale extraite, elle peut parfois sentir mauvais, contenir des résidus, rancir vite ou avoir une certaine coloration… Pour y remédier, d’autres procédés viennent complétés sa fabrication :

  • le Raffinage : chimique via des lavages avec des solutions d’acide phosphorique et de soude) ou physique, à la vapeur d’eau.
  • l’Estérification : les huiles estérifiées sont des huiles industrielles modifiées chimiquement afin d’être fluides (toujours liquides), stables (ne rancissent pas) et facile à utiliser (s’étalent facilement pour un toucher doux).

Une huile raffinée physiquement (à la vapeur d’eau) est à privilégier. Le raffinage chimique et l’estérification sont à éviter.

La conservation d’une huile végétale

Les huiles végétales étant principalement composées d’acides gras, ceux-ci peuvent se dégrader et faire perdre à l’huile ses propriétés bienfaisantes.  Cette altération peut être causée par l’air, la lumière et la chaleur. Cela entraîne un changement d’odeur et de couleur, on appelle cela l’oxydation.

Afin de prévenir vos huiles végétales du rancissement, il faudra :

  • les conserver dans des flacons colorés bien fermés à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  • placer les huiles végétales sensibles (Chanvre, Pépins de raisin, Rose musquée, Nigelle, Noisette, Lin etc…) au réfrigérateur.

Les 3 mentions indispensables pour une huile végétale de bonne qualité

  • Extraite par Pression à froid, signifie que les actifs de l’huile ont été préservés !

  • Vierge, signifie qu’après son extraction à froid, l’huile n’a subit aucun traitement ultérieur (ni raffinage ou estérification) !

  • Bio, signifie que la plante oléagineuse n’a pas subi de traitements chimiques !

Alors si vous désirez que votre huile végétale soit pleine de propriétés bienfaisantes pour votre organisme, comme pour votre peau, lisez bien les étiquettes !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.